Traversée des Hauts Plateaux du Vercors


La traversée des Hauts Plateaux du Vercors est un voyage dans un milieu sauvegardé unique en France. Ces Hauts Plateaux sont accessibles au plus grand nombre car le dénivelé y est faible. Une faune sauvage, une flore d’une rare richesse, un carrefour climatique, une géologie karstique omniprésente, la traversée des Hauts Plateaux du Vercors est une expérience unique, ETE comme HIVER.

Traversée des Hauts plateaux du Vercors avec un guide

Réalisé la traversée des Hauts Plateaux du Vercors avec un guide c’est aller à la rencontre d’une nature préservée, sans aucune infrastructure, en autonomie et à la découverte de paysages exceptionnels. Je me charge des aspects logistiques et nous pourrons créer ensemble le parcours qui vous correspond le plus.

Le « toit du Vercors », les Hauts Plateaux ce sont 17 000 hectares qui s’étendent de Corrençon au nord, au massif du Glandasse au sud. Un socle urgonien calcaire modelé par l’action destructrice de l’eau qui lui apporte toute sa singularité : lapiaz, dolines, gouffres, glacières… Ce plateau est un vrai gruyère qui ne sait retenir l’eau et même ses montagnes puisque le Mont Aiguille, anciennement solidement arrimé au plateau, est désormais définitivement isolée. Cette géologie atypique associée au carrefour climatique du 45éme parallèle expliquent la diversité et la richesse des paysages, de la faune et de la flore.

En hiver nous pourrons nous déplacer à l’aide de ski de randonnée, ski nordique ou même raquettes avec PULKA ou simplement à pied en été, cette réserve naturelle, la plus grande de France est un fantastique espace de voyage. Pas de téléphone, l’éloignement permet une véritable coupure avec le quotidien et une occasion rare de se rapprocher de l’essentiel, la nature.

Seulement quelques cabanes, généralement très rustiques jalonnent cet univers blanc, où il fera bon faire un feu et se restaurer après une longue journée dans la neige.

l’immensité de ces plateaux permet d’imaginer de nombreux itinéraires et de s’adapter aux conditions de la montagne et à la forme physique de chacun.

 Quelques idées de parcours :

Traversée des Hauts Plateaux du Vercors à la Journée

Au départ de Corrençon :

Direction la plaine de Darbounouse, vaste prairie isolée dans les hauts plateaux, puis retour en boucle plus à l’ouest.

Nous partirons depuis le foyer de ski de fond de Corrençon, nous entrerons dans une forêt assez dense où nous franchirons rapidement la borne marquant le 45éme parallèle. Nous continuerons plein sud pour traverser une première prairie avec la cabane des Carettes.  Après un beau parcours devenant valloné nous arriverons dans cette immense plaine contrastant fortement avec l’environnement alors emprunté. Un beau panorama s’offrira alors sur les crête du Vercors. 

Au départ du Plateau de Beurre :

Certainement le lieu idéal pour une belle randonnée à la journée. Direction la cabane de Pré Peyret, vue dégagée sur toute la chaine du Grand Veymont 2341 m. Selon la forme de chacun nous remonterons en direction d’une ancienne carrière romaine et de la magnifique plaine de la Queyrie. Nous redescendrons au pied du Grand Veymont par le Pas des Chattons et rentrerons par la Grande Cabane.

Traversée des Hauts Plateaux du Vercors sur plusieurs jours

Itinérance sur la partie sud des Hauts Plateaux :

Cette zone est probablement la plus exceptionnelle, vallonée, elle offre une grande variété de paysages, des vues dégagées et de belles cabanes. Sur 2 ou 3 jours, nous voyagerons entre le Grand Veymont, le Diois, le Mont Aiguille et au sud le Glandasse avec la vallée d’Archiane. Nous pourrons passer les nuits dans les cabanes de Pré Peyret, Chaumailloux ou sous la tente que nous transporterons à l’aide de la pulka.

Traversée des Hauts Plateaux nord/sud ou sud/nord :

En 2 jours minimum, il est possible d’effectuer une longue et belle traversée entre Corrençon et le Col du Rousset. La traversée des Hauts Plateaux du Vercors est une longue itinérance où l’immersion est totale. Nous dormirons en cabane ou sous la tente avec l’aide d’une pulka. Cette traversée en partant du nord permet une montée progressive sur les Hauts Plateaux, nous observerons une lente évolution de l’environnement, des forêts de plus en plus clairsemées, de vastes prairies et une influence méditerranéenne forcissant. Un voyage certainement unique en France.

Les points forts des Hauts Plateaux :

  • Une nature préservée.
  • Un terrain adapté au plus grande nombre, peu de dénivelé.
  • Des parcours à la carte sur plusieurs jours en totale immersion.
  • Des cabanes pour se réchauffer.
  • Le silence.

Et les points faibles :

  • Pas de réseau ! (tellement bien !)
  • Il faut porter sa nourriture, mais on a la pulka et des épaules.
  • Pas de chauffage dans le cabanes, seulement des poêles.