Initiation à la cascade de glace


Initiation à la cascade de glace avec un guide de haute montagne, une activité  bien singulière et passionnante à réaliser seul ou en groupe.

Déroulement d’une initiation à la cascade de glace

L’initiation à la cascade de glace est une activité ludique et atypique qui ne laisse pas insensible. Elle se partage le plus souvent en petit groupe ce qui permet un échange et une entraide galvanisante.

Le principe est simple : gravir la cascade! Pour cela il faut ancrer ses piolets en les tapant contre la glace puis une fois solidement arrimés monter ses pieds en tapant les pointes avants des crampons préalablement accrochés. Mais cela demande de l’énergie ainsi une bonne technique préservera vos muscles ce qui sera tout l’enjeux de cet apprentissage. 

Je vous apporterai les points suivants :

  • les aspects de sécurité élémentaires pour une journée en cascade ;
  • la description du matériel ;
  • quelques clés pour « décrypter une cascade » ;
  • les fondamentaux techniques et gestuels de l’escalade sur glace ;
  • la gestion des risques.

Pré requis : Aucun, il n’est pas indispensable d’être grimpeur pour tester la cascade de glace ou encore moins alpiniste.

Où pratiquer la cascade de glace?

Cela dépend étroitement des conditions :

Lorsque le froid persiste, le massif du Vercors est un lieu intéressant pour cette pratique : très facilement accessible depuis Lyon et Grenoble et avec une marche d’approche généralement réduite. Plusieurs cascades dans le Vercors se prêtent parfaitement à une initiation ou même au perfectionnement grâce à des structures variées.

La Grave et L’Alpe d’Huez sont des sites régulièrement en bonnes conditions pour pratiquer la cascade de glace.

Informations pratiques

Niveau requis

Débutant

Durée

Demi-journée ou journée

Tarifs

Demi journée Vercors : 200€ pour un groupe de 1 à 6 personne(s)
Journée  : 350€ pour un groupe de 1 à 6 personne(s)

Ce tarif ne comprend pas votre matériel technique individuel.

Les dernières sorties cascades de glace en photos

© Nacho Grez